Shopping Cart

Homologation 3.1 et 3.2

Le certificat 3.1 et le certificat 3.2 sont des documents de la même série, bien qu’ils présentent des différences mineures. Découvrez ce qui distingue les deux certificats et ce qu’ils ont en commun.

 

Qu’est-ce qu’un certificat d’acceptation 3.1 ?

 

Le certificat de contrôle 3.1 est une déclaration du fabricant (producteur), dans laquelle il confirme que les produits livrés au client sont conformes aux exigences spécifiées dans la commande. Le document est délivré avec les résultats des tests qui ont été effectués lors de l’inspection spécifique. La méthode d’exécution des tests dépend des réglementations officielles applicables, des réglementations techniques ou est décrite en détail dans les spécifications du produit. Le document peut être signé par un représentant autorisé du contrôle du fabricant, qui est indépendant de l’ensemble du service de production. La norme européenne 10204 permet de joindre au certificat les résultats des essais du contrôle d’acceptation des matières premières ou pré-traitées.

 

3.2 certificat d’acceptation et inspection de l’inspecteur

 

Le certificat 3.2est une attestation dans laquelle, outre la confirmation de la conformité des produits à la commande du client, sont joints les résultats des essais du contrôle effectué par le représentant du donneur d’ordre ou l’inspecteur de l’Office de Contrôle Technique (UDT). Ces personnes sont chargées de confirmer que l’ensemble du processus de production du lot de marchandises commandé auquel elles participent est conforme aux exigences spécifiées dans la commande. Le certificat 3.2 est un document de contrôle qui garantit que les produits livrés au client sont conformes aux exigences spécifiées dans la commande et les résultats des tests y sont joints.

Contrôle qualité spécifique

Lors du contrôle de qualité spécifique, les directives énoncées dans la spécification du produit sont suivies, en respectant strictement les conditions de livraison convenues ou sur la base de réglementations officielles et techniques. Les documents de contrôle confirment que les produits livrés sont conformes aux accords et conditions de livraison fournis par le client lors de la passation de la commande.

 

Voyez quelle est la différence entre Atest 2.1 et 3.1.

 

Certificat de réception 3.1 et 3.2 selon EN 10204

 

Qui est autorisé à confirmer le certificat d’acceptation ?

 

Selon la norme européenne 10204, le certificat 3.1 peut être délivré par le fabricant (fabricant). Les documents requis sont remis au client avec les résultats des tests. Le fabricant déclare également que les produits livrés sont conformes à la commande. D’autre part, le certificat 3.2 peut être délivré par un représentant autorisé du fabricant qui, en même temps, ne peut en aucun cas être associé au service de production. Selon la norme EN 10204, le certificat 3.2 peut également être délivré par l’inspecteur de contrôle ou le délégué au contrôle du pouvoir adjudicateur.

 

Est-il permis de copier des documents ?

 

Le mandataire est tenu de fournir les documents pertinents en original ou sous forme de photocopie. La norme EN 10204 autorise la copie de documents originaux lorsque deux conditions sont remplies. Le premier est l’application de la procédure de traçabilité. Ils sont liés au système d’étiquetage (identification) du produit de telle manière qu’il est possible d’identifier chaque lot du produit. La deuxième condition est que le document original soit mis à disposition sur demande.

 

La délivrance des certificats est-elle payante ?

 

Une question courante est : y a-t-il des frais pour la délivrance d’une certification supplémentaire ? Réponse courte : oui, les deux documents sont payants. Il convient toutefois d’ajouter que la déclaration 3.2 est plus coûteuse. Cela est dû au fait que le contrôle qualité est effectué par un inspecteur, par exemple UDT, un représentant indépendant du fabricant ou un représentant du pouvoir adjudicateur. Une de ces personnes est présente tout au long du processus de production. Ceci signifie que la commande est exécutée conformément aux exigences du client. Le courtier (représentant autorisé) fournit l’ensemble complet des documents (copie ou original) au client.

La norme EN PN 10204 interdit que le document remis au client contienne des modifications. Dans la plupart des cas, des explications sur les procédures de traçabilité des produits doivent également être fournies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.